Changer la taille des caractères :   agrandir agrandir diminuer
Actualités
Données qualité de l'eau au niveau de l'étang de Martigné-Ferchaud
 
Données qualité de l'eau au niveau de l'étang de Martigné-Ferchaud 
En savoir plus
Nouveaux SDAGE Loire-Bretagne et SAGE Vilaine
 
Nouveaux SDAGE Loire-Bretagne et SAGE Vilaine 
En savoir plus
 

Le programme de restauration des cours d’eau

Aujourd’hui, en Europe, l’altération de la morphologie est l’un des principaux facteurs de la dégradation des rivières.
ONEMA, 2012
 
La morphologie d’une rivière correspond à sa « forme », qui résulte de l’action de l’eau qui s’écoule depuis des millénaires : l’eau modèle la forme du lit, des berges, la granulométrie des fonds…
La morphologie fait donc référence aux caractéristiques physiques de la rivière.
(Pour en savoir plus sur la morphologie des cours d'eau, vous pouvez télécharger la présentation de la commission milieux aquatiques 2013 dans l'espace téléchargement ou en cliquant ici)

Sur le bassin versant du Semnon, la morphologie des cours d’eau est très dégradée.
L’objectif des travaux de restauration des cours d’eau du Syndicat du Semnon est d’améliorer le fonctionnement des rivières du territoire et cela passe par l’amélioration de leur morphologie :
- en améliorant le fonctionnement physique des rivières : création d'alternance fosses/radiers, recréation d’une sinuosité, travail sur la forme des berges, diversification des vitesses afin de décolmater les fonds…etc ;
- en recréant des habitats variés afin d’accueillir une faune et une flore fonctionnelles dans nos rivières.

Restaurer les cours d’eau ne signifie pas revenir en arrière, pour recréer les cours d'eau comme ils étaient "avant", mais il est aujourd'hui nécessaire de leur rendre leurs fonctionnalités perdues.

Les rivières, dans leur fonctionnement naturel, ont la capacité d’auto-épurer l’eau (bonne oxygénation, présence de micro-organismes qui décomposent la matière organique…etc). En redonnant aux rivières une bonne morphologie, les objectifs sont de leur redonner cette capacité d’auto-épuration, mais également des fonctions de régulation des crues et des étiages, ainsi que, sur le plan patrimonial, une diversité biologique.

Plusieurs types de travaux sont mis en place par le Syndicat du Semnon afin de retrouver des rivières vivantes (en cliquant sur les liens suivants vous ouvrirez une fiche de présentation de l'action), dont principalement :

 
 
Photothèque animée en flash d'Edenweb.
         
Photothèque animée en flash d'Edenweb.
               
Photothèque animée en flash d'Edenweb.