Changer la taille des caractères :   agrandir agrandir diminuer
Actualités
 
Offres de stage 2020 
En savoir plus
 
Rapport d'activité 2018 
En savoir plus
 

L'optimisation de la fertilisation azotée

Sur le bassin versant du Semnon, les nitrates sont une problématique importante. Les nitrates présents dans le sol proviennent soit des apports d’engrais, soit de la décomposition des matières organiques (débris végétaux, déchets organiques divers). En fait, la formation des nitrates résulte de la décomposition de matière vivante.

Ce sont des molécules solubles dans l’eau. Les nitrates sont très sensibles aux épisodes pluvieux ; ils s’infiltrent dans les sols et lorsque le lessivage est important, ils sont entraînés dans les cours d’eau.

Une fertilisation azotée bien ajustée limite les pertes en azote ; ainsi, les concentrations en nitrates que l’on retrouve dans les cours d’eau sont moindres. L’ajustement de la fertilisation azotée constitue donc un levier d’action intéressant.