Changer la taille des caractères :   agrandir agrandir diminuer
Actualités
Données qualité de l'eau au niveau de l'étang de Martigné-Ferchaud
 
Données qualité de l'eau au niveau de l'étang de Martigné-Ferchaud 
En savoir plus
Nouveaux SDAGE Loire-Bretagne et SAGE Vilaine
 
Nouveaux SDAGE Loire-Bretagne et SAGE Vilaine 
En savoir plus
 

Son histoire

 
Le Syndicat Intercommunal du Bassin du Semnon a été créé par arrêté interpréfectoral Ille-et-Vilaine et Loire atlantique en dates des 26 mars et 6 avril 1979.

A sa création en 1979, le Syndicat Intercommunal du Bassin du Semnon comptait 15 communes adhérentes, toutes riveraines du Semnon :
- Bain de Bretagne, La Bosse de Bretagne, Bourg des Comptes, Eancé, Ercé en Lamée, Lalleu, Martigné-Ferchaud, Pancé, Pléchâtel, Poligné, Teillay, Thourie, Tresboeuf pour l’Ille et Vilaine ;
- Fercé et Soulvache pour la Loire-Atlantique.

Depuis sa création en 1979, des actions d’entretien des cours d’eau, de gestion de la ripisylve, de réfection d’ouvrages, … ont été accomplies par le Syndicat Intercommunal du Bassin du Semnon.

En 2003, une étude préalable à un 1er Contrat Restauration-Entretien (CRE) a porté sur le Semnon lui-même et 4 de ses principaux affluents. Les 5 années qui ont suivi (de 2004 à 2008) ont vu la mise en œuvre du programme de travaux établi à partir de cette 1ère étude.

En 2008, dans la perspective de mener une politique globale de gestion de l’eau cohérente et homogène sur la quasi totalité du bassin versant, le périmètre du Syndicat Intercommunal du Bassin du Semnon s’est étendu à 10 nouvelles communes d’Ille et Vilaine : Janzé, Le Sel de Bretagne, Le Theil de Bretagne, Sainte Colombe, La Couyère, Retiers, Rannée, Chelun, Saulnières et Coesmes.

En 2009, suite au premier Contrat Restauration-Entretien (CRE) qui a eu lieu de 2004 à 2008, le Syndicat a souhaité poursuivre ses actions en faveur de la restauration des milieux aquatiques, mais aussi s’engager dans une démarche plus globale à l’échelle du bassin versant de reconquête, préservation et amélioration de la qualité de l’eau. Pour ce faire, le Syndicat a mené tout au long de l’année 2009, différentes études nécessaires à l’élaboration du futur Contrat de bassin versant prévu de 2010 à 2014.

Depuis fin 2009, afin d’achever la démarche d’extension engagée en 2008 et ainsi garantir l’efficacité et la pertinence des futures actions qui seront mises en place, le Syndicat Intercommunal du Bassin du Semnon a sollicité les dernières communes situées en partie ou en totalité sur le bassin versant et non encore adhérentes. Suite à cette consultation, 7 communes ont souhaité rejoindre le Syndicat permettant ainsi de couvrir la quasi-totalité du bassin versant du Semnon.
Carte des communes adhérentes au SIBS

Depuis le 22 novembre 2011, suite à la publication de l’arrêté interpréfectoral Ille et Vilaine, Loire-Atlantique et Mayenne approuvant l’extension du périmètre du Syndicat, 7 nouvelles communes adhèrent désormais au Syndicat Intercommunal du Bassin du Semnon. Il s’agit des communes de Forges la Forêt pour l’Ille et Vilaine, Rougé, Noyal sur Brutz, Villepot et Ruffigné pour la Loire Atlantique et Congrier et Senonnes pour la Mayenne.
Cette extension permet au Syndicat de couvrir la quasi-totalité du territoire du bassin versant du Semnon et de mener une politique de gestion de l’eau cohérente et homogène en intégrant l’ensemble des acteurs de l’amont à l’aval du bassin versant.

Le 24 janvier 2011, afin d’officialiser auprès des différents partenaires techniques et financiers, mais aussi de l’ensemble des acteurs locaux, les diverses actions mises en place depuis 2010, le Contrat de Bassin Versant 2010-2014 du Semnon était signé à Martigné-Ferchaud.