Changer la taille des caractères :   agrandir agrandir diminuer
Actualités
Données qualité de l'eau au niveau de l'étang de Martigné-Ferchaud
 
Données qualité de l'eau au niveau de l'étang de Martigné-Ferchaud 
En savoir plus
Nouveaux SDAGE Loire-Bretagne et SAGE Vilaine
 
Nouveaux SDAGE Loire-Bretagne et SAGE Vilaine 
En savoir plus
 

Qu’est ce qu’un cours d’eau ?

Conformément au SAGE Vilaine, pour identifier un cours d’eau, 4 critères sont à vérifier sur le terrain :
  • Il existe un écoulement indépendant des pluies, c’est-à-dire que de l’eau circule toujours 8 jours après un évènement pluvieux mineur (pluviosité < 10 mm) ;
  • Le substrat (ou le sol) qu’on trouve au fond du lit est différent du sol des parcelles voisines : le fond du lit est composé de minéraux de différentes tailles (graviers, sables, limons…) ;
 

  • On y trouve une faune et/ou flore spécifique ;


Larve d'éphémère (Baetis)


Renoncule aquatique

Nèpe cendrée
  • Les berges mesurent au moins 10 cm de hauteur.
Si au moins 3 critères sur 4 sont identifiés sur le terrain, alors on est en présence d’un cours d’eau


La photo ci-dessus montre un cours d’eau défini par les 3 premiers critères. En revanche les berges sont absentes car la prairie est pâturée et les bêtes piétinent le cours d’eau.

Pour atteindre le bon état conformément à la Directive Cadre sur l'Eau, il faut certes travailler sur la qualité chimique et physico-chimique de la rivière en limitant les pollutions diffuses et ponctuelles.
Mais il est également nécessaire de rétablir la diversité biologique d'un cours d'eau, c'est-à-dire sa capacité d'acceuil de la faune et de la flore aquatiques, en restaurant des habitats diversifiés. C'est l'objectif du programme de restauration des rivières mené par le Syndicat du Semnon.

Qu’est-ce qu’un habitat ?

Une espèce donnée vit dans un habitat spécifique dans lequel elle peut survivre à la prédation, se reproduire, se nourrir…etc.

Exemple d’habitats aquatiques :
  • Le substrat (fond du lit) : certaines espèces vivent, se nourrissent ou se reproduisent dans les sols sableux, d’autres au niveau des graviers ou sous de grosses pierres… Le substrat constitue donc un habitat aquatique. S'il est trop envasé, cela dégrade la qualité du milieu.
  
 
 
  • La végétation des berges permet d’avoir des zones ombragées par endroit (cela régule la température de l'eau). Elle fournit des caches pour les animaux de par ses racines et peut également servir de zone d'alimentation pour certaines espèces. Elle permet de diversifier les habitats.
Réseaux racinaires des zones
ombrageés constituant des habitats

  • Certaines espèces vivent dans des zones où les vitesses d’écoulement sont lentes et les cours d’eau plus profonds, et d’autres préfèrent les zones rapides, peu profondes et bien oxygénées. Les cours d’eau où les vitesses d’écoulement sont diversifiées permettent d’abriter plus d’espèces différentes.


Le Semnon à Poligné,
écoulements diversifiés

Le Semnon à Soulvache,
écoulement homogène et lent

Un cours d'eau en BON ETAT est un cours d'eau qui fonctionne bien et dans lequel les habitats aquatiques diversifiés. La clé pour un milieu en bonne santé, c'est la diversité !